• L’ombre du lac, Laure Rodier

    Je lis très peu de polar, bien qu’aimant le suspens, car j’ai toujours un peu peur qu’il y ai des scènes trop violentes pour mon âme sensible mais celui ci me tentait bien. D’ailleurs je l’ai dévoré en 2 jours à peine. L’histoire de déroule dans un petit village de montagne, Montuis, le village d’enfance de Valentine. Elle est éditrice, parisienne, maman d’un petit garçon et en cours de séparation. Chaque année, elle vient y passer ses vacances, retrouvant alors sa famille. Mais un mystérieux et glaçant manuscrit dont elle est l’héroîne est déposé à son intention au domaine et va venir bouleverser ses vacances et ainsi remuer un passé…

  • Sous le parapluie d’Adélaîde, Romain Puertolas

    Le meurtre d’une jeune femme, un coupable tout trouvé, une avocate passionnée et un parapluie. Voilà, la trame est posée. Encore une fois, j’ai beaucoup aimé la plume de Romain Puertolas. Ayant eu la formidable expérience de lire la police des arbres, des fleurs et des fôrets, je me suis conditionnée dès le début du livre pour y trouver des indices. Alors c’est vrai qu’au début, j’ai un peu tatonné pour comprendre les personnages et la mise en place de ce puzzle….pour finalement ne pas réussir à lacher le bouquin pour en connaître la fin. Bien évidemment, tel un spectacle, j’ai attendu ce dénouement comme une scène finale, m’imaginant 1000…

  • Meurtres et pépites de chocolat, Joanne Fluke

    J’ai enfin succombé aux aventures d’Hannah Swensen. Il faut dire que les couvertures sont justes alléchantes et très bien faîtes. En ce qui concerne les cosy mystery, je suis assez difficile. J’adore en lire car généralement cela se lit vite, c’est léger (malgré les cadavres) et ça me coupe un peu d’autres lectures. Cependant, je ne m’attache pas souvent aux personnages et ne continue donc pas certaines séries. Dans celui là, l’enquête est bien menée. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Hannah et aussi ceux de sa famille, d’ailleurs il me tarde de savoir comment ils vont évoluer et les liens qui vont se créer chez certains. Je pense que le…

  • Sous la glace, Agatha Christie

    Je me suis régalée à découvrir ces  » 12 petits meurtres au coin du feu ». En cette fin d’année/début de nouvelle, j’avais envie d’une lecture facile, courte et qui changeait des comédies romantiques de Noël, ce bouquin rentrait totalement dans mes envies du moment. Ne connaissant que peu de livres d’Agatha Christie, j’ai donc pris plaisir à (re)découvrir ses plus grands enquêteurs grâce à de courtes enquêtes (à chaque chapitre un nouveau meurtre à résoudre) . un cosy mistery à l’anglaise comme je les aime avec peu de violences, des enquêtes bien menées, le tout dans une ambiance anglaise en période de Noël! de quoi succomber.

  • Bretzel & beurre salé, Margot et Jean Le Moal

    Aujourd’hui je vous présente Bretzel et beurre salé. Pour commencer, j’ai adoré la couverture et ce titre gourmand. J’aime bien les cosy mystery car en général, ce sont des lectures distrayantes (bien que certains ne m’ont pas plus et du coup je me méfie.. ). Par rapport à la plupart des cosy mystère que j’ai lu , l’action se passe en France (et quelle joie d’être en Bretagne!), l’intrigue est plaisante et bien menée. Les personnages sont sympathiques et attachants, tout comme l’atmosphère du village. Une lecture qui fait du bien par sa légèreté, sa fraîcheur et son ambiance!le tome 2 vient de sortir ( avec encore une sublime couverture…

  • Alabama 1963, Ludovic Manchette, Christian Niemiec

    Quel polar!! Habituellement, je n’en lis pas beaucoup, et encore moins lorsque les victimes sont des enfants mais le résumé et toutes les éloges lues m’ont donné envie. Je ne suis pas déçue . Lu très rapidement Tout y est!! L’ intrigue est très bien ficelée, les 2 personnages principaux sont formidables. Bud me mettait mal à l’aise au début mais au fil du livre, on le découvre et on finit par l’apprécier. Quant à Adela, quelle femme!! Leur duo improbable fonctionne. Le lieu , l’époque ( j’ai apprécié les nombreuses références historiques) et tout les personnages secondaires mettent en lumière le roman et renforcent la force du polar. Aucun…

  • Le corbeau d ‘ Oxford, Faith Martin

    Mon avis : une belle découverte, le 1er cosy mystery qui me plaît . Un polar frais, très anglais, un duo d enquêteurs qui fonctionne et une histoire bien ficelée. J’ ai trouvé agréable que l intrigue se passe dans les années 60 ( ce qui change un peu) et nous fait découvrir une période que je connais peu. Bref du bon temps sans prise de tête. Je me laisserais donc tenter par la suite. Présentation de l’ éditeur Oxford, 1960. Lorsque Sir Marcus Deering, un riche industriel de la région, reçoit plusieurs lettres de menace anonymes, il prend le parti de ne pas s’en inquiéter.Mais bientôt, un meurtre est…

  • La police des arbres, des fleurs et des forêts, Romain Puertolas

    Mon avis: Tout d abord ( comme très souvent), c est une histoire de couverture et de titre accrocheur qui ont attisé ma curiosité . Et me voilà embarquée dans un polar très agréable dont la forme d’ écriture ( avec des échanges de lettres) sert très bien l’ histoire et amène vraiment quelque chose en plus. Une immersion dans les années 60 totalement réussi (et n ayant pas l’ habitude de lire cette période, j’ ai beaucoup apprécié). Des personnages attachants et parfaitement dans leur « rôle ». C est sans prise de tête, bien mené avec humour et une fin joliment décalée . J’ai refermé le livre avec le sourire…en…

  • La fabrique de poupées de Elizabeth MACNEAL

    Résumé: La liberté est une chose précieuse. Londres, 1850. L’Exposition universelle va bientôt ouvrir ses portes dans le tout nouveau Crystal Palace, et les badauds se pressent pour venir admirer cette merveille. Parmi eux, Iris, modeste employée dans un magasin de poupées, à la beauté mâtinée de difformité, qui rêve de devenir artiste peintre. Et puis il y a Silas, taxidermiste amateur de macabre et de curiosités, désireux d’y exposer ses créatures. Ces deux-là se croisent, et leurs destins en seront à jamais bouleversés. Iris accepte bientôt de poser pour Louis Frost, un jeune peintre préraphaélite. Avec lui, le champ des possibles s’élargit, et le modèle, avide de liberté, découvre…