romans

Peaux de phoques, Veqet

Bonjour, J’avais été attiré par la couverture, un appel au voyage. Ce roman est a mi chemin entre un conte que j’ écouterais au coin du feu ( d ailleurs la transmission orale est prédominante dans la culture tchouktche) et un récit intitiatique. Nous suivons l histoire d’une famille a travers la vie, ses épreuves, sa survie. Les personnages sont touchants, la vie, l’ éducation , la place de la femme sont abordés avec authenticité. L auteur, nous permet de découvrir ce peuple et sa vie. Merci.

Présentation de la éditeur
« Peaux de phoque » : c’est le surnom dont sont affublés les plus miséreux de la Tchoukotka, là où la température avoisine les -30 °C. Tynenne et sa famille sont de ceux qui ne possèdent rien de mieux pour réchauffer leurs corps transis. Les trois fils qu’elle élève dans cette vie rude deviendront-ils des guerriers respectés ?
Dans ce merveilleux récit initiatique, Valentina Veqet fait de son héroïne une admirable figure de résistance, prête à faire face aux territoires aussi hostiles que magnétiques du Grand Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *