développement perso,  feel good,  MES LECTURES

Il faut savoir perdre de vue le rivage, Sophie Machot

Mon avis: un joli roman feel good. C est frais, pleins de belles émotions et cela nous renvoit aussi à nous. Les personnages sont attachants et émouvants. Nous accompagnons avec plaisir Rose dans cette période difficile, nous ressentons sa peine, son amour, ses rêves et son envie. J’ ai aimé en même temps que Rose ou Lilou me remémorait de beaux souvenirs d enfance, cela m’a émue et fait beaucoup de bien. Après ce livre, on reprend nos rêves et on fonce. Extrait: « On ne découvre pas de terre nouvelle sans consentir à perdre de vue, d’abord et longtemps, tout rivage. »

Présentation de l’éditeur Je m’appelle Rose Baron. J’ai 40 ans. Je suis experte en psychologie positive – la science du bonheur. Mon nouvel ouvrage Une vie heureuse : les dix commandements est n° 1 des ventes depuis plusieurs mois déjà. De conférences en plateaux télé, je distille la bonne parole et dévoile à mes semblables les secrets d’une vie harmonieuse et parfaitement heureuse. Je m’appelle Rose Baron. J’ai 40 ans… et je suis épouvantablement malheureuse. La vie de Rose Baron part en miettes. Son mari l’a quittée, son frère Raphaël est mort prématurément, et son médecin la pense en burn-out. Lors de la soirée d’anniversaire organisée pour ses 40 ans, elle fait momentanément disparaître tous ses soucis en buvant plus que de raison. Le lendemain, Rose reçoit un message anonyme. Un mystérieux M. lui adresse un ultimatum : « Rose Baron, tes commandements tu appliqueras ! » À partir de cet énigmatique rappel à l’ordre, Rose, assistée de sa joyeuse et fidèle bande d’amis, va mener l’enquête : qu’a-t-elle fait pendant cette soirée d’anniversaire dont elle n’a plus aucun souvenir ? Qui est M. et que lui veut-il ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *