feel good,  MES LECTURES

Et puis un jour, on s’en fout et ça fait du bien, Virginie Sarah-Lou

Tout partait bien, un titre accrocheur, une jolie couverture, un début sympathique mais malheureusement je n’ai pas accroché à la suite. Je m’attendais à un feel good ( limite développement personnel) mais en fait c’était surtout une romance 2.0 ( et c’est pas mon truc). Je l’ai néanmoins terminé car curieuse d’en connaître la fin mais la magie n’aura pas opéré cette fois.

Présentation de l’éditeur

Lorsque Mathilde fait le bilan de ses vingt dernières années, elle ne peut s’empêcher de vider ses poumons dans un long soupir. Elle, la hippie un brin rebelle et globe-trotteuse dans l’âme, ne se voyait pas, deux décennies plus tard, enfermée dans un bureau à répondre aux mails et au téléphone huit heures par jour, accompagnée de Chantal, sa collègue commère en chef. Le destin est parti en sucette quelque part, mais où, quand, comment ? Heureusement, son blog de voyage participatif est là pour lui maintenir un semblant de rêve à défaut de les vivre, car sa vie sentimentale est également en berne. L’homme idéal, elle y a renoncé depuis longtemps. C’est comme ça, le grand Amour n’existe pas. Mathilde est seule face à elle-même et navigue dans cette existence sans surprise. C’est sans compter sur ce message intrigant, reçu un beau jour et qui modifiera peut-être – ou pas – la donne de son chemin de vie et celui de ses rêves enfouis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *