coup de coeur,  MES LECTURES,  romans,  Uncategorized

A la lumière de nos jours, Clarisse Sabard

Un magnifique et très mérité coup de coeur pour ce roman qui nous transporte à travers 3 générations de femmes. Les pages ont défilé (é)prise par cette saga familiale qui m’a littéralement conquise . Nous remontons le passé en même temps que Julia et partons à la découverte de son histoire et de son héritage à travers celles de son arrière grand mère puis de sa grand mère . Chaque personnage est attachant et à une véritable place dans l’histoire . Le destin d’Eugénie m’a transporté à tous points de vue (une femme fascinante, un Paris que j’ai découvert, un Marcel formidable, des choux…). L »histoire se poursuit avec celle de Suzette, plus mystérieuse et sombre où les secrets et non dits se dévoilent en même temps que mes larmes, bouleversant. Quant à Julia, elle fait le lien entre ce passé et son présent tumultueux avec beaucoup de tendresse. Un roman à lire pour une magnifique histoire, une immersion historique très bien décrite et pour toutes les belles émotions que j’ai ressenti . une pépite que je vous recommande ! Lumineux!

Résumé

2013.
Julia débarque dans sa famille, en plein cœur de la Touraine. Déchue d’un concours de pâtisserie dont elle était membre du jury, la jeune femme ne va pas bien et sa vie part en vrille.

Elle décide de se rapprocher de sa famille paternelle, et surtout de Suzette, sa grand-mère, qui vient d’intégrer un EHPAD. Et si cette dernière l’accueille à bras ouverts, ce n’est pas le cas d’Alex, le cousin de Julia, qui lui en veut de son silence radio durant des années…

Suzette propose un pacte aux deux cousins : s’ils acceptent d’habiter dans sa maison et de la vider, elle leur reviendra à son décès. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que Suzette a un grand rêve : que les deux jeunes gens recréent la pâtisserie familiale… Julia va plonger dans les affaires familiales, et va notamment découvrir l’histoire d’Eugénie, son arrière-grand-mère, qui a quitté le village en 1919 pour d’obscures raisons…

Eugénie, qui a atterri chez sa tante, esseulée, dans les faubourgs parisiens…

Des années 1920 aux années 1970, Julia va traverser l’histoire d’un demi-siècle aux travers des grandes figures féminines de son époque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *